random

precedent suivant

20130628

m.b.d.2







lecteurs, vous croyez tout savoir sur ce qui sort en bande dessinée en lisant les sites professionnels où l'information paraît exhaustive?
surprise! elle ne l'est pas. on filtre à l'entrée. tenue correcte exigée.

donc voilà l'info qu'on vous cache: le numéro 2 de mbd est en kiosque, même si personne n'en parle dans les médias officiels... on a les albums qu'on mérite, alors vous pouvez soutenir la création indépendante et vous abonner! nique le système!
et pendant que vous y êtes vous pouvez voter pour ma série, bande de feignasses du clic! la survie avant tout.

on se quitte en humour avec deux sites marrants sur les coulisses de la bande dessinée: bd leaks et vis ma vie d'illustrateur.

tk


20130430

d.d.m.15









comment illustrer une histoire qui a traversé les siècles puisque la version d'esope a environ 2700 ans? reprise par de nombreux fabulistes, j'ai choisi la version de phèdre dont j'ai utilisé la traduction de radouant datant de 1929 plutôt que celle faite par levasseur en 1864, parce que j'avais l'original sous la main.

un extrait de sa suite, écrite par barthélémy de beauregard en 1863:
 « — Moi ! dit le Loup, moi me soumettre !
        Un maître ! libre à vous, vils chiens, d’en reconnaître,
        D’être valets, de vivre d’un salaire;
        Mais quant à moi, je n’en veux pas.
        J’entends me conduire à ma guise,
        Me reposer quand je suis las,
        Vivre au hasard et de surprise,
        Garder enfin toute ma liberté,
        Et faire en tout ma volonté. »

tk

20130331

20130307

m.b.d.1





bordel de merde! c'est pas tous les jours que j'ai l'occasion de participer au premier numéro d'un nouveau magazine de bande dessinée!

en plus les lecteurs peuvent voter pour leurs séries préférées, à la jump, ce qui me donne l'impression d'être dans bakuman en vrai.

j'ai même réussi à convaincre le normandisme du bruno, d'abord réticent, et finalement c'est lui qui fait la couve! (et à voir son sourire barbu, il ne regrette pas de m'avoir suivi dans cette aventure).

donc voilà l'info très importante: pour savoir si j'ai pu mettre une grosse bite dans un magazine distribué à 80.000 exemplaires dans toute la france, en belgique, en suisse, au canada, à la réunion... et jusque dans les caraïbes, il ne vous reste plus qu'à le trouver en kiosque.

tk


p.s: un grand merci à tous les lecteurs qui ont déjà voté pour moi... car en plus de gagner la possibilité de continuer son histoire, l'auteur qui termine premier gagne le droit de faire la couve du numéro suivant!
donc, si jamais c'est moi qui gagne, vazy-fais-pas-ta-pute, je m'engage ici solennellement à peindre un portrait de troll.

20130228

d.d.m.13





une bande (rageuse comme une envie de vomir des parpaings) dédiée à tous les auteurs, scénaristes, dessinateurs et coloristes qui en chient!


commençons par le bilan chiffré de 2012 (les chiffres varient entre l’acbd, gfk et ipsos) et les 420 millions d’euros de chiffre d’affaire par an qui placent 5 éditeurs parmi les plus grandes fortunes de france.

pour rappel, le nouveau président du syndicat national de l’édition, vincent montagne, qui est aussi président de média-participations, le plus grand éditeur de bandes dessinées d’europe, (dargaud, lombard, dupuis, kana, iznéo...) succède à antoine gallimard, président de gallimard, premier éditeur français indépendant qui a racheté futuropolis et flammarion, et est 224ème fortune de france avec 160 millions d’euros en 2012.


ensuite, la confirmation que si la production est en hausse, le volume est en baisse.
et surtout que les auteurs gagnent moins, ce qui n'est pas le cas de tout le monde.



puisqu’il paraît qu’il faut un contexte:
- le discours intégral à angoulême (“un secteur qui se porte bien économiquement”, “une chance à un nombre chaque année plus important d’œuvres de création”, “juste rémunération des ayant-droits”)
- le discours intégral à l’assemblée générale du syndicat de l’édition (“il n’y a pas de livre sans éditeur”)
- et l’entretien sur actuabd (“on ne m’a pas parlé de crise de la bd”, “il n’y a pas d’auteurs de bande dessinée s’il n’y a pas de libraires”)

pour ceux qui croient, comme la ministre, que tout va bien, quelques témoignages à chaud ici, en encore là, d'une extinction massive, d’un malaise et d’un coup de gueule qui ne datent pas d’hier.

pour ceux qui croient, comme la ministre, qu’on ne peut pas faire de la b.d. sans éditeur, des auteurs comme vyrhelle (qui parle de pourcentage insultant), tohad (qui parle d’auto-édition et qui témoigne d’échanges éditoriaux absurdes) et même un vétéran comme caza lui prouveront le contraire: “les technologies de notre temps jouent la musique séduisante de la liberté”, n’est-ce pas?

si “l’auto-édition est riche de promesses” comme le dit la ministre, elle n’est pas riche de subventions! tiens donc...
voir à ce sujet le bouquin de stéphane ternoise sur l’auto-édition: “aurélie filippetti, antoine gallimard et les subventions contre l’auto-édition

on termine par du lourd avec le scandale anticonstitutionnel du piratage d’état des œuvres!
pour comprendre: la numérisation des indisponibles très bien expliquée par ayerdhal sur le site le droit du serf.
et l’accord secret google/sné décrypté par une avocate.

enfin, pour les auteurs, le syndicat explique comment récupérer vos droits.

mais à part ça, madame la ministre,
tout va très bien, tout va très bien…

tk

20130131

d.d.m.12



un petit délire à base de cavalier seul inspiré par olson et wason, sur le sujet du mois: passager clandestin.

sans transition: sport électronique! samedi dernier avaient lieu les finales starcraft 2 organisées par iron squid au palais des congrès de paris, avec un orchestre sur scène en cérémonie d’ouverture et kyan khojandi en commentateur fan de protoss. gg bro!

tk
precedent suivant